Comment marcher avec des talons ?

Comment marcher avec des talons ?

Date : Tags : La Marelle, Villa Pera

Porter des talons est idéal pour étirer la silhouette et surtout nous faire de jolies jambes. Mais pour certaines femmes, marcher avec des talons peut se transformer en un cauchemar. Suivez donc ces conseils pour se sentir bien avec ces chaussures à talons.

Prendre soin de ses pieds

Pour bien marcher avec des talons hauts sans avoir mal aux pieds, le meilleur moyen est de chouchouter votre voûte plantaire ! En effet, prendre soin de ses pieds limitera les douleurs en tous genres. Portez des talons hauts, mais n’hésitez pas à alterner avec des chaussures souples, plates et très confortables, comme vos baskets ou vos ballerines préférées.

Nourrissez vos pieds avant de dormir et massez-les avec une crème hydratante, décongestionnante et raffermissante. Cette technique les adoucira en détendant les muscles et en soulageant la peau. Il est également conseillé de badigeonner vos pieds et de les glisser dans de grandes chaussettes épaisses. Cela peut les hydrater en profondeur et c’est parfait pour de nombreux capteurs sensoriels qu’ils contiennent.

Pour bien marcher avec des talons hauts sans avoir mal aux pieds, devenez une pro en demandant de l’aide.

Mettre ses escarpins au congélo

Il s’agit d’une vieille recette de grand-mère que l’on se partage de génération en génération afin d’agrandir et assouplir les talons neufs. Cette astuce consiste à prendre 2 poches plastiques (comme des sacs congélation), à les remplir d’eau et les mettre dans des chaussures qu’on place 3 ou 4 heures au congélateur. Ainsi, l’eau va geler et exercer une certaine pression sur les parois des escarpins. Une technique qui vous garantit de pouvoir bien marcher avec des talons hauts sans avoir mal aux pieds.

Scotcher ses orteils

Pour réduire la gêne et marcher avec des chaussures à talons sans vous faire mal, vous pouvez scotcher vos orteils (le troisième avec le quatrième, ou bien le quatrième avec le cinquième) avec un pansement ou du scotch. De ce fait, les nerfs situés sous les pieds, à l’origine de nombreuses douleurs, seront moins sollicités, et vous aurez un bon équilibre !

Entraîner ses voûtes plantaires

Les voûtes plantaires s’adaptent automatiquement à n’importe quelle forme de chaussures (talons hauts par exemple) dans lesquelles vous les glissez. Si vous portez souvent des converses, vos pieds seront alors plus plats que ceux des femmes qui ont habitué leurs voûtes plantaires à porter des chaussures à talons régulièrement. Quelqu’un qui a tendance à porter des talons chaque jour pourra avoir la difficulté à se remettre à plat, puisque la cambrure du pied est importante, et le tendon d’Achille reste généralement raccourci.

Quelle largeur choisir ?

Les pieds assez larges ont besoin de place ! Sachez que si vous compressez vos pieds dans des souliers étroits, alors vous risquez d’appuyer particulièrement sur le côté de votre orteil, et avec la possibilité d’écraser vos doigts de pieds et de développer un oignon. La douleur peut d’ailleurs provenir de la forme du talon, aussi bien que de la hauteur des chaussures.

Pour des conseils avisés de vendeuses à la pointe de la mode et concernées par votre bien-être, n'hésitez pas à faire appel à La Marelle pour les Parisiens et Villa Pera pour les Normands !

Répartir le poids avec des stilettos hauts

Des stilettos mettent le poids sur l’avant-pied, ce qui peut provoquer des douleurs cuisantes sous les orteils ou encore des callosités sous la plante. Ainsi, des talons plus épais vont répartir le poids comme les talons compensés.

Ignorer les chaussures à semelles un peu rigides…

Vous avez la difficulté à marcher vite dans des mules ? Sachez que les chaussures à plateforme sont encore plus agressives. La rigidité des semelles vous force ainsi à appuyer sur vos chevilles, et le piétinement est dangereux pour les genoux.

Varier la hauteur

N’hésitez pas à changer régulièrement la hauteur de vos chaussures à talons ! Vos pieds risquent de ne pas s’habituer à certaines formes. À longueur de journée, vous avez la possibilité de changer de chaussures, de porter des talons pour une réunion, des baskets pour le trajet et des chaussures à semelles pour une soirée. Quatre centimètres de talon, c’est mieux ! En modifiant la hauteur, vous garderez le confort de vos petons et la souplesse de votre voûte plantaire.

N'hésitez pas à nous proposer vos articles


Votre message a bien été envoyé

Nous soutenons une économie responsable